MCE GROUP Offshore Incorporation Entreprises Etrangeres

Les géants du Web star de l'optimisation fiscale

Les géants du web, Stars de l'optimisation fiscale Offshore
 
Dans les affaires, il n'y a pas de petites économies, surtout dans le monde du virtuel et de l'E-commerce où la législation fiscale européenne permet de faire d'énormes économies. Google, eBay, Amazon, Apple et nombre de stars du web, ne sont pas seulement des ingénieurs qui ne s'intéressent qu'au développement des meilleures applications web de la planète.
 
Les géants du web sont également des aficionados de l'optimisation fiscale, d'autant qu'ils ont largement les moyens de se payer les meilleurs experts en la matière.
Ainsi,Google France, qui a dépassé TF1 en recettes publicitaires avec des revenus proches de huit cent millions d'euros, n'a déclaré qu'un chiffre d'affaires de cinquante-deux millions au fisc français en 2009.
 
Fraude ? PAS DU TOUT : OPTIMISATION FISCALE EUROPEENE.
 
Et tout cela, est parfaitement légal, Europe oblige. En effet, ceux qui travaillent avec Google le savent, y compris de modestes éditeurs de sites ou blogs qui utilisent le programme Adsense pour arrondir leurs fins de mois : Google facture ou émet ses paiements depuis l'Irlande, qui est son centre de gestion pour l'Europe.

Et en Irlande, la pression fiscale sur les entreprises est bien plus légère qu'en France. Alors, est-ce en Irlande qu'on ne paie pas assez d'impôts ou en France qu'on en paie trop ? Il est évident que les salariés de Google Irlande ne viendront pas se plaindre en France de leur fiscalité...

Mais Google n'est pas le seul à bénéficier des largesses du système européen puisque eBay, Amazon ou encore Apple (et la liste est longue) font exactement la même chose.
 
Amazon France a installé son siège au Luxembourg, ce qui lui permet de déclarer en France seulement une infime partie de son chiffre d'affaires globale, soit vingt-cinq millions d'euros, contre quatre milliards au Grand Duché.
 
Résultat : le manque à gagner pour l'Etat français serait d'un demi-milliard d'euros. Au passage, une concurrence déloyale pour les sites d'E-commerce basés en France qui doivent subir la fiscalité française comme un boulet alors qu'ils sont dans la même course que leurs concurrents « optimisateurs ».

Largement de quoi vous inciter à délocaliser un siège social, puisque c'est légal et ne coûte quasiment rien, tout en gardant les emplois en France.

Au nom de quelle philosophie ou de quelle politique budgétaire, la France devrait être un modèle fiscal pour ses voisins européens ?
 
La France enregistre les plus gros déficits budgétaires européens et sa pression fiscale, qu'elle a toujours présentée comme le remède miracle de l'équilibre budgétaire, n'a jamais fonctionnée et n'a fait qu'encourager les délocalisations, l'exil fiscal et pire, aggraver le chômage.

On ne peut donc pas reprocher à toutes ces sociétés de profiter allégrement du système fiscal européen, car l'Europe sert aussi à cela. Et si les lois sont bien faites pour les entreprises, tant mieux pour celles qui savent parfaitement en tirer un parti financier légalement, on ne peut que plaindre les autres.

Pour constituer votre société en Europe et profiter de la législation fiscale européenne, contactez MCE Concept ltd info.mceconcept@gmail.com

Rédigé le  9 déc. 2010 18:24  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site