Err

Establishment of foreign Companies
Blog
  Back to Posts

HEDGE FUND

HEDGE FUND

Les bases de la création d'un hedge fund

Pour créer un hedge fund, il faut des gérants de fonds expérimentés, une société de fonds, un fonds, un cabinet de juristes, un prime broker, un commissaire indépendant, un auditeur et, bien entendu, du capital, comme l'explique Yves Robert-Charrue, responsable Single Manager Hedge Funds au Credit Suisse.
A la création d'un hedge fund, il est capital de disposer de gérants de fonds expérimentés . "Au départ, il faut réunir deux ou trois gérants de fonds qui ont conçu une stratégie de placement performante dans une banque, un hedge fund ou un autre établissement, et qui sont prêts à reproduire cette même stratégie avec le hedge fund créé", juge-t-il. Et d'ajouter qu'un «operating officer», une personne chargée du post-marché, un marketing manager et un risk manager sont également nécessaires au fonctionnement du hedge fund. La mission du risk manager consiste à surveiller l'exposition du hedge fund et à prendre des mesures s'il constate une entorse à la stratégie de placement. Quant au marketing manager, il doit attirer les investisseurs et traiter avec eux.


Créer une société de gestion de fonds
La première étape consiste à créer une société de gestion de fonds, dans laquelle opèrent les personnes citées précédemment. Elle peut être implantée dans n'importe quel pays, où elle doit être en conformité avec les réglementations nationales: au Royaume-Uni, elle doit être inscrite auprès des autorités régulatrices locales, démarche qui n'est pas nécessaire en Suisse. En fonction de la stratégie de placement adoptée, la société de gestion a besoin d'une infrastructure de transactions complète, de ressources technologiques et de locaux adaptés pour cinq à dix personnes qui s'occupent des investissements, du suivi du marché et du post-marché. Dans un deuxième temps, il convient de créer le hedge fund proprement dit. La plupart des hedge funds sont implantés offshore, aux Iles Caïmans ou dans d'autres juridictions qui présentent des avantages fiscaux exceptionnels. "Par ailleurs, il est relativement peu onéreux de créer un hedge fund dans ces destinations. Cela revient à environ 50 000 dollars. Compte tenu qu'ils sont centrés sur ce marché, les autres services spécialisés nécessaires au montage d'un hedge fund sont disponibles sur place", indique Yves Robert-Charrue. Le capital requis pour monter un hedge fund peut être légèrement inférieur à 5 millions de dollars. Cela dit, l'apport initial se situe généralement entre 30 et 50 millions de dollars. Les plus imposants démarrent sur des bases beaucoup plus élevées.


Choisir un cabinet de juristes et un prime broker
Autre condition sine qua non à ce genre de projet: un cabinet de juristes jouissant d'une excellente réputation dans le secteur des hedge funds. C'est en effet le cabinet de juristes qui prépare les documents d'émission, notamment les contrats entre le fonds et son gestionnaire. "Les investisseurs n'injecteront pas d'argent dans un hedge fund si les prospectus d'émission mis à disposition ne sont pas de bonne qualité", prévient Yves Robert-Charrue. Il est en outre nécessaire de s'attacher les services d'un prime broker, à savoir un établissement financier garant des actifs du hedge fund. C'est cet intervenant qui apportera l'effet de levier, "prêtera" des actions ou des obligations si le hedge fund veut adopter une position à découvert et exécutera les mouvements transactionnels.


Engager un commissaire indépendant et un auditeur
Tout hedge fund a besoin d'un commissaire indépendant pour calculer la valeur nette d'inventaire du fonds sur une base trimestrielle, mensuelle ou hebdomadaire. Cette formalité s'impose dans la mesure où les gérants de hedge funds perçoivent un pourcentage de 2% pour la gestion et de 20% sur la performance. «Le risque existe donc de voir des gestionnaires peu scrupuleux gonfler le rendement des fonds afin de toucher une prime sur la performance plus élevée. D'où la nécessité d'un commissaire indépendant», souligne Yves Robert-Charrue. Le hedge fund doit également faire appel à un auditeur indépendant, qui étudiera tous les ans les comptes du hedge fund.


Demande de hedge funds affiliés à des banques
Il existe aujourd'hui une demande pour les hedge funds gérés par des banques. "Les investisseurs sont beaucoup plus rassurés d'injecter leur argent dans des hedge funds tenus par des banques, indique Yves Robert-Charrue. Ils jugulent le risque d'entreprise en ce sens qu'ils s'épargnent la due diligence qu'exige une petite société indépendante car ils traitent avec un établissement financier à la réputation établie. Comme la banque agit en tant que gestionnaire de portefeuille, elle a le contrôle total sur les actifs, la stratégie de placement et la structure juridique. Les hedge funds du Credit Suisse sont gérés par la division Asset Management, qui est concentrée sur sa mission fiduciaire à l'heure de choisir les meilleurs fournisseurs de services – prime brokers, commissaires, auditeurs..." Soulignons que la gestion du risque d'un hedge fund bancaire est totalement indépendante du gérant du fonds. "A l'heure actuelle, on dénombre environ 9000 hedge funds actifs et le secteur ne cesse de se développer, estime Yves Robert-Charrue. Le secteur est en train de connaître une institutionnalisation massive en ce moment. Malgré les conditions délicates sur les marchés financiers, l'intérêt pour les hedge funds ne faiblit pas."


Hedge Funds:
A l'heure actuelle, les hedge funds sont utilisés en tant qu'instruments de diversification pour les personnes fortunées, les établissements financiers et les fonds de pension. Ces produits bénéficiant d'une réglementation plus souple que celle des fonds communs de placement, ils peuvent utiliser l'effet de levier et des stratégies à découvert. Réservés à des investisseurs chevronnés, ils exigent généralement un apport initial supérieur à 250 000 dollars. Ils n'ont pas le droit de solliciter des investisseurs privés.

Consutez ce site www.creation-societe.pro/


Created On  10 Feb 2013 7:34  -  Permalink

Comments

No comments available

Leave a Comment

Comments are moderated, and will not appear on this blog until the author has approved them.
Name and email address are required. The email address will not be displayed with the comment.
Your comment
Name *
Email *
Website URL
 
Great Britain:

The UK is currently the # 1 choice for foreign investors wishing to settle in Europe. At this there was very many reasons:


Tax:

The corporate tax among the lowest in Europe with 21% tax on corporate profits. But that's not all tax provisions allow companies whose business is located outside British territory to maximize the tax rate as low as 7% or 5% in some cases. It should be noted that there are no other taxes other than corporation tax.

On the other hand, holding companies and holding companies will enjoy significant benefits: Under the European directive on the taxation of companies 'Mothers / daughters' dividends by the subsidiaries are fully exempted European taxation it goes on even capital gains. On the other hand, there is no tax or withholding tax on dividends distributed to non-residents, whether natural or legal persons. Finally, Britain is the country in the world that has the largest number of international tax treaties. For all these reasons the UK is the number 1 choice location for holding companies.


Social:

Payroll taxes are among the lowest in Europe, with approximately 20% of payroll and employer. On the other hand, labor law greatly favors the mobility to achieve full employment by making rules simple and flexible hiring and firing. On the other hand, for non-resident employees Brits not working in Britain, it is noted that payroll taxes are not applicable. Finally, for the Directors and officers nonresidents, payroll taxes are not applicable, the salary is paid in this case "net" of all charges and taxation in Britain.


Legal:

Liability: The liability of a Limited or LLP is actually limited to capital

Capital: Capital Limited is a £ 1,000 minimum, with the obligation to release at least 2 Books (3 euros), which is used to declare an important asset without having to fully pay.

Shareholding: For a Limited one shareholder is sufficient.

The object: All non-regulated or prohibited may be freely exercised without having to amend the articles or perform administrative declarations.

Rapidity of establishment: Build a simple and rapid Limited is without having to move, without advertising. In urgent cases a company may be registered in the same day, without requiring the presence of people.

Privacy: Britain recognizes the legal concept of nominee or nominee, which means that a company can be owned and directed either through a director nominee or through another corporation. These devices ensure the anonymity of the beneficiaries and leaders