Err

Establishment of foreign Companies
Blog
  Back to Posts

Fonds d'investissements

Fonds d'investissements
FONDS D'INVESTISSEMENT

Comment lever des fonds avec un fond d’investissement

Que le fond soit enregistré à Luxembourg, Gibraltar, Chypre, Man, Iles Cayman, Singapour ou toute autre juridiction, il à un objectif commun, celui de vous permettre une levée de fonds sur les marchés. Le fond d’investissement est coté par un numéro ISIN et permet ainsi sa commercialisation sans limite géographique.

Qui peut constituer un fond d’investissement

Tout  porteur de projet peut trouver des capitaux au travers d’un fond d’investissement.

La création d’un fond passe par la rédaction d’un prospectus à l’attention des investisseurs définissant avec précision la stratégie du fond, la nature des actifs, la valeur et la durée d’investissement. Ce document de quelque 100 pages est réalisé par un avocat compétent en droit du pays sélectionné pour la création du fonds.

Les fonds d’investissement peuvent avoir tout type de projets adossés, immobilier, financiers, miniers, contractuels, ou variés tel les HedgeFunds investissant sur tout type de placements sans règle absolue.

Fonctionnement d’un fond d’investissement

Le fond d’investissement est une structure juridique dont les statuts sont réalisés sur mesure en fonction du projet. On y domicilie des actifs financiers, mobiliers ou immobiliers dont la valeur définit la taille financière du fond.

Une fois structuré et régulièrement enregistré et coté, il permet aux investisseurs de prendre part au fond en prenant des participations, déposées auprès du Custodian, la banque dépositaire des fonds.

Géré par un Fund Manager (Gérant du fond) et contrôlé par un régulateur, le fond est une structure sécurisante pour les investisseurs en terme de contrôle, d’organisation et de stabilité.

Les fonds d’investissement Offshore

La plupart des fonds d’investissement sont incorporés Offshore pour profiter d’une fiscalité néant.

Si vous utilisez un fond d’investissement pour gérer vos propres actifs, la juridiction n’a pas d’importance. Cependant si vous souhaitez utiliser le fond pour une levée de fonds auprès d’investisseurs, une juridiction européenne tel que Luxembourg ou Gibraltar s’impose pour l’image et la sécurité que cela renvoi.

Les critères de distinction entre Gibraltar et le Luxembourg tiennent essentiellement du fait des montants minimum pour constituer le fond.  A Luxembourg la législation impose un minimum d’apport de 1 million d’euros quand Gibraltar plus souple permet de créer un fond d’investissements dès 100.000 euros d’apport.

Recevez chez vous notre brochure sur les fonds d’investissement en cliquant ici

Les différents fonds d'investissements.

Fonds privés (PrivateEquity)

Le PrivateEquity, est par opposition au Public équité un fond composé de valeurs non cotées en bourse même si le fond lui-même peut l'être. Les participations au fond par nombre d'individus sont limitées, ces fonds investissent dans des entreprises non cotées selon les directives stratégiques des gérants de fonds.

Le PrivateEquity est une méthode de financement très répandue et permet à des entreprises de toute taille de se développer à court et moyen terme.

Fonds communs de placements (en anglais, Mutualfund)

Le mutualfund, est un fond dans lequel plusieurs personnes prennent part en forme d'associations, ils sont tous titulaires de parts du fonds et y investissent donc leurs capitaux. Le mutualfund décide d'investir dans tout type de valeurs, actions, obligations ou autres actifs selon une stratégie définie par les gérants du fonds qui rendent compte aux actionnaires du fond à échéance régulière.

Fonds spéculatifs (en Anglais, HedgeFunds)

Le HedgeFund est un fond d'investissement regroupant l'argent de différents investisseurs habituellement limités à 100 investisseurs et qui investit dans tout type de projets agressifs et dynamiques. La règle d'un HedgeFund est que justement il n'y a pas de règle, les gérants du HedgeFundpeuvent investir dans tout projet dès lors que ces derniers sont convaincus que l'opération permettra de dégager un bénéfice pour le fond.

Plus d'infos : mcellc@hotmail.co.uk
Created On  9 Jun 2012 9:33  -  Permalink

Comments

No comments available

Leave a Comment

Comments are moderated, and will not appear on this blog until the author has approved them.
Name and email address are required. The email address will not be displayed with the comment.
Your comment
Name *
Email *
Website URL
 
Great Britain:

The UK is currently the # 1 choice for foreign investors wishing to settle in Europe. At this there was very many reasons:


Tax:

The corporate tax among the lowest in Europe with 21% tax on corporate profits. But that's not all tax provisions allow companies whose business is located outside British territory to maximize the tax rate as low as 7% or 5% in some cases. It should be noted that there are no other taxes other than corporation tax.

On the other hand, holding companies and holding companies will enjoy significant benefits: Under the European directive on the taxation of companies 'Mothers / daughters' dividends by the subsidiaries are fully exempted European taxation it goes on even capital gains. On the other hand, there is no tax or withholding tax on dividends distributed to non-residents, whether natural or legal persons. Finally, Britain is the country in the world that has the largest number of international tax treaties. For all these reasons the UK is the number 1 choice location for holding companies.


Social:

Payroll taxes are among the lowest in Europe, with approximately 20% of payroll and employer. On the other hand, labor law greatly favors the mobility to achieve full employment by making rules simple and flexible hiring and firing. On the other hand, for non-resident employees Brits not working in Britain, it is noted that payroll taxes are not applicable. Finally, for the Directors and officers nonresidents, payroll taxes are not applicable, the salary is paid in this case "net" of all charges and taxation in Britain.


Legal:

Liability: The liability of a Limited or LLP is actually limited to capital

Capital: Capital Limited is a £ 1,000 minimum, with the obligation to release at least 2 Books (3 euros), which is used to declare an important asset without having to fully pay.

Shareholding: For a Limited one shareholder is sufficient.

The object: All non-regulated or prohibited may be freely exercised without having to amend the articles or perform administrative declarations.

Rapidity of establishment: Build a simple and rapid Limited is without having to move, without advertising. In urgent cases a company may be registered in the same day, without requiring the presence of people.

Privacy: Britain recognizes the legal concept of nominee or nominee, which means that a company can be owned and directed either through a director nominee or through another corporation. These devices ensure the anonymity of the beneficiaries and leaders