MCE GROUP Offshore Incorporation Entreprises Etrangeres

En savoir plus

PLUS D'INFORMATIONS

La Grande Bretagne:

Le Royaume Uni est actuellement le choix nº 1 des investisseurs étrangers désirant s’installer en Europe. A cela, il y a de très nombreuses raisons:

Fiscales:

L’imposition sur les sociétés parmi le plus bas d’Europe avec 21% d’imposition sur les bénéfices des sociétés. Mais ce n’est pas tout certaines disposition fiscales permettent aux entreprises dont l’activité se situe en dehors du territoire Britannique d’optimiser la fiscalité jusqu’à un taux pouvant descendre à 7% voir 5% dans certains cas. Il est à noter qu’il n’y a aucun autre impôt autre que l’impôt sur les sociétés.

D’autre part, les sociétés de participation et Holdings  y  bénéficient d’avantages considérables: Dans le cadre de la directive Européenne sur le régime fiscal des sociétés « Mères/filles », les dividendes remontant des filiales Européennes sont totalement exemptés d’imposition, il en va de même sur les plus values de cession. D’autre part, il n’existe aucune imposition ni retenue à la source sur les dividendes distribués à des non résidents, qu’ils soient personnes physiques ou personnes morales. Enfin, la Grande Bretagne est le pays au monde qui bénéficie du plus grand nombre de conventions fiscales internationales. Pour toutes ces raisons la Grande Bretagne est le choix numéro 1 pour l’implantation de holdings.

Sociales:

Les charges sociales sont parmi les moins élevées en Europe, avec environ 20% de charges salariales et patronales. D’autre part, le droit du travail favorise très largement la mobilité permettant d’atteindre le plein emploi grâce à des règles simples et souples d’embauche et de licenciement. D’autre part, pour les salariés non résidents Britanniques ne travaillant pas en Grande Bretagne, il est à noté que les charges  sociales ne sont pas applicables. Enfin, pour les  Dirigeants et mandataires sociaux non résidents, les charges sociales ne sont pas non plus applicables, le salaire versé est donc dans ce cas « net » de toutes charges et d’imposition en Grande Bretagne.

Juridiques:

La responsabilité: La responsabilité d’une Limited ou d’une LLP est réellement limitée aux capital,

Le capital: Le capital pour une Limited est de 1000 Livres sterling minimum, avec l’obligation de libérer au moins 2 Livres (3 Euros), ce qui permet de déclarer un capital important sans avoir à la libérer entièrement.

L’actionnariat: Pour une Limited un seul actionnaire suffit.

L’objet social: Toutes activités non réglementées ou interdites peuvent être librement exercées sans avoir à modifier les statuts ou effectuer des déclarations administratives.

Rapidité de constitution: Constituer une Limited est simple et rapide, sans avoir à se déplacer, sans publicité. En cas d’urgence une société peut être enregistrée dans la journée même, sans nécessiter de la présence des personnes.

Confidentialité: La Grande Bretagne reconnaît juridiquement la notion de « nominee » ou de prête nom, ce qui signifie qu’une société peut être détenue et dirigée soit par l’intermédiaire d’un Directeur prête nom soit par l’entremise d’une autre personne morale. Ces dispositifs garantissent l’anonymat des bénéficiaires et des dirigeants.


Rédigé le  1 mars 2012 18:46  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site